Prise de sang du 5 mars 2020

Fin de la quarantaine

Arrivée le 7 novembre 2019, les bisons de l’Association Bison d’Europe de la Forêt de Suchy (ABEFS) ont dû être mis en quarantaine. Malgré une prise de sang et des analyses avant leur départ de Pologne, l’ABEFS avait l’obligation de s’assurer qu’aucune maladie n’a été attrapée pendant le trajet et qu’aucune maladie s’est développée depuis les tests d’avant le départ pour le grand voyage. Seule une nouvelle prise de sang et de nouvelles analyses ont permis à l’ABEFS de recevoir l’autorisation de les lâcher dans leur grand parc (47 ha).

Construction d’un « tunnel » en bois qui sert à amener les bêtes une à une jusqu’au l’appareil de contention.   

Appareil de contention.

Une fois la bête s’est avancée jusqu’à l’appareil de contention, elle peut être immobilisée à l’aide de vérins qui rétrécissent l’espace latéral.

Un clapet sur le côté permet ensuite aux vétérinaires d’effectuer une prise de sang.

Préparations des vétérinaires.

Chaque échantillon de sang doit porter la référence de la bête concernée.

L’arrivée d’un bison dans l’appareil de contention.

La prise de sang.

Les vétérinaires collaborent avec M. Girardet. Ce dernier a beaucoup d’expérience avec son élevage de bisons d’Amérique sur le canton de Genève.

Les analyses effectuées n’ont révélé aucune trace de maladie.

Cependant elles ont permis de confirmer ce que la responsable du centre en Pologne Madame Oleg avait déjà soupçonné :

La matriarche nommé Poziomka II, était portante.

Ceci était évidemment une très bonne nouvelle pour toute l’Association.

© 2019 réalisé par Sonomix 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey